Sources

 

http://www.espace-sciences.org/explorer/animations-en-ligne/comment-l-araignee-construit-elle-sa-toile

http://www.maxisciences.com/araign%E9e/araignees-15-choses-que-vous-ignoriez-au-sujet-de-ces-animaux-fascinants_art32984.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Caerostris_darwinihttps://fr.wikipedia.org/wiki/Theraphosa_blondi

http://www.universalis.fr/encyclopedie/araignees-araneides/9-les-ennemis-des-araignees/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nephilahttps://fr.wikipedia.org/wiki/Argyroneta_aquatica

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bagheera_kiplingi

https://fr.wikipedia.org/wiki/Araign%C3%A9e-banane

https://fr.wikipedia.org/wiki/Phoneutriahttp://icnc.fr/Poster-Introduction.pdf

http://www.ecosociosystemes.fr/arachnides.html

https://en.wikipedia.org/wiki/Spider

http://www.eol.org/pages/166/overviewhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Portia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Deinopishttps://fr.wikipedia.org/wiki/Archaeidae

http://www.gurumed.org/2011/05/25/araignes-les-plus-belles-stratgies-meurtrires/

http://www.harunyahya.fr/fr/Livres/4878/le-miracle-de-laraignee/chapter/9556

https://sciencetonnante.wordpress.com/2012/03/26/pourquoi-les-toiles-daraignees-sont-elles-si-resistantes/

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/201334-pourquoi-vous-ne-devez-pas-avoir-peur-des-araignees.

html

http://lemondeetnous.canalblog.com/archives/2012/05/17/24115527.html#c49879449

http://tpe-biomimetisme.1eres.over-blog.com/article-les-araignees-62860261.html

http://www.nature.com/nature/journal/v465/n7295/full/nature08936.html

http://www.entoflorachne.com/araignee/araign%E9e_s%E9ricig%E8ne.html

http://www.harunyahya.fr/fr/Livres/4878/le-miracle-de-laraignee/chapter/9556

https://en.wikipedia.org/wiki/Bolas_spider

 

http://www.fichier-pdf.fr/2015/12/16/tpe-dossier/

http://pdf.lu/D81A/

Sous Partie 2.4 : Intérêts biotiques

On distingue deux grands domaines dans lesquelles la soie d’araignée pourrait présenter des intérêts bioniques. Le premier est le domaine industriel, et le second le médical.

Les intérêts de la soie pour l’homme, dans le domaine industrielle, présentent de nombreuses applications, mais qui sont pour beaucoup encore a l’état de projet a l’heure de l’actuelle.

Parmi l’ensemble de ces projets, le plus connue de tous est sans doute, l’utilisation de la soie d’araignée dans les gilets par balles. Ces derniers doivent actuellement leur résistance au kevlar qui les compose. Cependant, le kevlar est un matériau dérivés du pétrole et d’acide sulfurique, et l’énergie  produite pour sa fabrication est considérable, puis les produits utilisés sont très toxique pour l’environnement. De ce fait, la soie d’araignée présente trois avantages majeures par rapport au kevlar. Cette soie est plus résistante que ce dernier comme nous avions pu le voir, elle est flexible et légère, enfin la production industrielle de la soie d’araignée est plus écologique.
D’ailleurs, des chercheurs vont plus loin encore. Une équipe de scientifiques néerlandais tente de concevoir une peau, destiné a l’homme, qui pourrait résister à l’impact de balles. Les essaie de cette peau se fait avec les munitions d’un calibre 22 Long Rifle, desquelles un gilet par balles devrait nous protéger. Le prototype de cette équipe n’arrête pour le moment pas les balles a chaque reprise. Afin de concevoir les scientifiques ont utilisé une séquence génétique provenant d’une araignée codant pour la conception de sa soie. Cette greffe de peau s’effectuera entre la derme et l’épiderme de la peau, ce qui donnerait une armure naturelle à l’homme. Néanmoins, cela pose actuellement des problèmes dermatologiques en particulier avec le renouvellement de la peau.

Parlons désormais de biomimétisme. Beaucoup d’éléments naturels ont déjà été sources d’inspirations pour ce domaine. L’araignée et sa toile ne pouvait pas, de toute évidence, y échapper. L’armée s’est inspiré de la toile d’araignée, et des fils qui la compose afin de créer des câbles ayant pour but d’absorber l’énergie  cinétique des avions de chasse à l’atterrissage. De la même façon, la soie d’araignée pourrait se retrouver dans les parachutes que l’on utilise pour pratiquer le loisir, actuellement composé de polyester et de nylon.

Continuons dans la dynamique du sport. La soie d’araignée serait capable de remplacer les sondages actuels des raquettes de tennis, ou encore proposer des chaussures plus souple, et donc du matériel sportif de haute performance et écologique. La pèche est également concerné, puisque les lignes des cannes à pèche pourraient très bien être remplacer par des fils de soie d’araignée. Il s’agit du même processus en ce qui concerne les filets de pèche. A noter que des